Le Berger Allemand

Caractéristiques générales

Forme globale

La forme du Berger allemand est éminemment "lupoïde", et on l’a longtemps surnommé "chien loup". Il est de taille moyenne, légèrement plus long que haut, vigoureux, bien musclé avec une ossature sèche, de construction solide. Sa ligne de dos est légèrement plongeante.

Le berger allemand est un trotteur aux mouvements amples et à l’allure harmonieuse. Sa tête, en forme de "coin" et qui présente un sympathique masque noir, ses oreilles droites bien portées, et son regard perçant et vif sont reconnaissables entre tous. Ses yeux, en amande, sont foncés et sa truffe est noire.

Taille et poids

Le male mesure 60 à 65 cm au garrot et pèse de 30 à 40 kilos, la femelle mesure pour sa part de 55 à 60 cm pour un poids de 22 à 32 kilos.

Couleur

La robe du Berger allemand est de couleur noire, avec des marques brun rouge, brunes ou jaunes. Le poil est double : le poil de couverture très dense, droit, rude et bien couché, recouvre un sous-poil lui aussi dense. L’encolure et les culottes portent un poil plus long que le reste du corps.

NB : le Berger Allemand à poil long est reconnu depuis le 1er Janvier 2011.

Historique

Le Berger Allemand apparaît pour la première fois en exposition en 1892 et son premier standard est publié en 1899, année où est également fondé le club de race allemand. La création du Berger Allemand est attachée au nom du Capitaine Max Frederic Emile Von Stephanitz, qui va utiliser divers chiens de berger du centre et du sud de l’Allemagne pour créer le chien qui va devenir le plus populaire de la cynophilie mondiale.

Mais c’est en tant que chien auxiliaire de guerre que le Berger Allemand va connaître la célébrité. Au cours du premier conflit mondial il sera utilisé comme sentinelle, secouriste, estafette ou pour détecter les gaz de combat.

Le cinéma, entre les deux guerres va achever de populariser le Berger Allemand avec le personnage de Rintintin, toujours présent sur les petits écrans.

Archétype du chien d’utilité, il est aujourd’hui présent partout où l’homme a besoin de son flair et de sa stabilité : chien de décombres, de garde, d’avalanche, de pistage, d’assistance aux handicapés ou de détection.
Le Berger allemand est aussi le plus répandu des chiens de compagnie.

Caractère et Éducation

Le standard de race précise que le Berger allemand doit être pondéré, bien équilibré, sûr de lui, absolument naturel, parfaitement inoffensif (sauf quand il est excité), vigilant et docile. Il doit faire preuve de courage, avoir un caractère bien trempé et posséder l'instinct du combat, afin de réunir les conditions qui le rendent apte à être un chien d'accompagnement, de garde, de protection, de service et de travail sur troupeaux. Liste de qualités bien complète !

La sélection, qui a porté dès le début sur le caractère du Berger Allemand a été une réussite. Brave, protecteur (mais sans agressivité), il veut essentiellement faire plaisir à son maître auquel il est très attaché. Il ne doit pas entre timide ou peureux.

Il est vif, gai et loyal et très intelligent. Il est très débrouillard, analyse rapidement les situations et réagit.

Problèmes de santé courants

- Syndrome de dilatation-torsion gastrique : 

Retournement de l'estomac, ceci se produit principalement si le chien se met à l'effort après avoir mangé, il est donc indispensable de lui donner sa nourriture en fin de journée, avant de dormir, afin qu'il ait le temps de digérer. Cette complication peut être soignée à condition qu'elle soit prise en charge rapidement, mais, elle est très couramment mortelle. De plus, si le chien en est atteint, les facteurs de risque que le chien meure d'un retournement de l'estomac en sont décuplés.

- Dysplasie de la hanche : 

Une dysplasie est une malformation ou déformation résultant d'une anomalie du développement d'un tissu ou d'un organe. Chez le Berger allemand, c'est une affection héréditaire. On peut la détecter par la radiographie, ou la prévenir en choisissant les reproducteurs : l'inclinaison du dos, recherchée jusque récemment par les standards de la race, est un facteur facilitant ou aggravant. Contrairement à une croyance bien ancrée, la dysplasie n'est pas « la maladie » du berger allemand ; comme toutes les grandes races, il en est atteint, mais les efforts des éleveurs et la prévention permettent de limiter cette affection invalidante.

- Myélopathie dégénérative du Berger allemand :

C'est un trouble neurologique, causé par une dégénérescence axonale et à une démyélinisation progressive mais lente de la moelle épinière. Le Berger Allemand est prédisposé à cette maladie, et en est atteint à l'âge de 10 ans en moyenne.

- Le Berger allemand est sujet à des troubles immunitaires qui peuvent créer des allergies, des fistules anales, des otites...

    Secteurs d'activités

    Le Berger Allemand se distingue par sa polyvalence.
    Il est parfait comme chien de garde pour veiller sur toute la famille.
    Nous le retrouvons également comme chien d'utilité en recherche de personnes, sauvetage et chien d'administration.
    Il est depuis toujours très présent sur les terrains de sport dans toutes les disciplines, nous citerons l'obéissance, l'agility, l'IPO, le mondioring, le ring, le campagne, le pistage...